Faire son déo soi-même revient moins cher ?

déodorant fait maison

Ma peau et mes valeurs ont été irritées trop longtemps par l’aluminium, les parabènes et le contenant de plastique qui l’entoure les déos de la pharmacie. J’ai acheté des déo bio pendant longtemps. D’abord contenu dans du plastique, et l’an dernier j’ai acheté un super bon déo « zero déchet ». Je l’ai utilisé à chaque jour après la douche… et il m’en reste encore ! J’ai regardé les ingrédients et ça pas l’air compliqué à faire. Quand il sera fini, je pense m’en fabriquer un, juste pour voir si ça vaut la peine. Être fier(e) de faire soi-même son deodorant c’est une chose. Prendre de son temps pour en faire, c’en ai une autre. C’est pourquoi j’ai calculé le coûts des produits et mon salaire pour estimé le « coût réel » de la fabrication d’un déodorant de base.

 

Coût en dollars de ce produit d’hygiène maison

Recette de déo maison

Pour faire le calcul j’ai empruntée à ce blogue d’alimentation végan, les étapes de préparations en images y sont aussi !

1/2 tasse (100 g.) d’huile de coco

1/4 tasse (60 g.) de bicarbonate de soude

10 gouttes d’huile essentielle (facultatif)

Maintenant, la liste d’achat (prix sans taxes en date du 3 déc. 2016):

  • Huile de coco bio, équitable qui provient des Phillipines. 14,99 $CAD pour 454g.
  • Bicarbonate de soude. 1,29 $CAD pour 500g.

Donc, 3,46$ par déo. Un peu plus cher que le déo avec aluminium et parabènes « en spécial ». Moins cher que les déo bio, équitable.

Après ‘faut prendre le temps de le faire le déo !

Le temps c’est de l’argent. 5 minutes pour faire réchauffer chauffer l’huile et mettre de la petite vache dedans. Mettons qu’une heure de ma vie vaut 60$, ça revient à 5$ de salaire par deodorant. Donc, si je compte mon salaire plus les produits : 8,46$ si j’en confectionne un. Si je produis une batch de 4 déodorants, ce n’est pas plus long, je réduis le coût par unité 4,71$.

Autres coûts et habitudes d’achat

Après, je sauve du temps. Je ne cours pas pour aller au Jean Coutu 3 fois par année pour m’acheter du déo. J’ai juste à prendre 5 minute une fois par année. Et de toute façon, quand je vais à la pharmacie je fini toujours par mettre dans un autre rayon que celui que je voulais visiter au départ…

Ensuite, je n’ai trouvé pas trouvé de ressource sur le coût environnemental de la fabrication de déo. Commentez si vous avez des pistes de réflexions sur le sujet.

Vivre dans une mini maison roulante au Québec, est-ce possible ?

Van road

Instagram est surchargé d’imagerie étiquetée #vanlife, YouTube aussi.

Changer mon mode de vie et mes habitudes : c’est gros ! C’est pourquoi j’ai listé mes besoins et motivations, que j’ai fait des recherches de cas réels, de budget… question de savoir sommairement à quoi m’attendre.

Ce qui me motive
  • Mode de vie minimaliste.
  • Vivre de manière alternative.
  • Sans proprio.
    • Donc, l’opportunité de mettre de l’argent de côté si je vis à temps plein dans le véhicule.
  • Opportunité d’apprendre concrètement, de se rapprocher des communautés.
  • Enrichir la relation avec mon copain d’une expérience unique.

Je prévoyais être mère dans les cinq prochaines années… ou du moins préparer le terrain. L’aménagement d’un minibus pourrait être ma pratique pour vivre avec ma famille de manière alternative. Donc, oui, c’est un investissement même indirect.

Mes besoins
  • Bien dormir avec mon corps étendue
  • Être au chaud, au sec
  • Avoir un petit espace pour cuisiner et conserver les aliments
  • Pouvoir s’assoir pour manger/boire avec ceux que j’aime
  • Pouvoir prendre une douche chaude
  • Pouvoir laver mes vêtements
  • Avoir un espace où je peux me mettre belle (miroir)
  • Pouvoir stocker au moins 3 pantalon, 2 jupes, 3 robes, 7 chandails, 10 bas, 10 bobettes, 5 brassières, un maillot de bain, 1 paire soulier plat, 1 paire de talons, 1 paire de bottes, 1 souliers jouer dehors. 3 foulard, 1 tuque, 2 manteaux. 1 trousse de maquillage, 1 brosse, (1 fer plat?)
  • Avoir une empreinte écologique la plus petite possible (malgré l’émission de gaz à effet de serre)

 


Maintenant, … la recherche.

Mes motivations et mes besoins sont listés, je sais un peu plus sur dans quoi je m’embarque sur le plan personnel. Maintenant, c’est le temps d’être plus pratique, de connaître le projet des études de cas, les bons et moins bons coups et de l’étude des lois. Plein de belle lecture m’attend !

Van ou bus scolaire ?

Selon cette famille prendre un autobus scolaire revenait moins cher que d’acheter un trailer.

Cost break down for trailer:

  • Trailer: $6,000
  • Renovations: $1000-1500
  • Excursion to pull trailer: $9500
  • Insurance for Excursion: $100/month
  • Total: $18,000  +$100/mo

Cost break down for school bus:

  • Bus: $4400
  • Travel (gas and flights): $210 + $600
  • Conversion budget: $4000-5000
  • Insurance: $30/month
  • Total: $10,570 (ish)

L’affaire avec un autobus scolaire c’est que c’est dur à stationner. Une van peut passer plus inaperçue.

J’ai noté les difficultés mentionnées dans les vidéos et articles que j’ai lu, l’idée ce n’est pas de me faire peur, mais de me rassurer (un peu ?).

 

Sources :

http://affaires.lapresse.ca/finances-personnelles/planification-financiere/201507/08/01-4883939-vivre-en-vr-a-lannee.php

http://www.lesaffaires.com/mes-finances/immobilier/mini-maisons–tout-nest-pas-tout-rose-/587452

https://www.youtube.com/watch?v=vjI0tXumS5I

 

 

Peinture No.3 et Peinture No.4, parties pour faire plusieurs destinations !

Peinture No.3 et Peinture No.4 avec Tamar et Rony

Voici Tamar et Rony, deux Israéliennes qui habitent à Toronto. Elles ont passé quelques jours à tester notre nightlife automnal à Montréal. Le but de tout ça, passer un peu de temps ensemble avant le départ de Rony pour l’armée. Cette dernière a même lancé :

T’avoir connu avant, tes tableaux auraient pu être au moyen-orient !

 

Deux jeunes femmes, pleine d’enthousiasme et de soif de découvrir le monde.

Peinture No.3 et Peinture No.4 données avec amour !

Peinture en voyage No.2 – La Dancing Queen, par Yves Paradis. Cette canadienne-allemande.

Aimants illustrées par Yves Paradis
animation mtl zoo 2016 par yves paradis
Cycle de marche animé pour MTL ZOO 2016, par Yves Paradis

Mi-temps réalisateur de film d’animation, mi-temps street artistYves Paradis est aussi mon super meilleur ami (SMA). Montréalais à la base, Yves habite depuis plus d’un an en Allemagne. Avec l’aide de sa douce, dont l’allemand est la langue maternelle, il a convaincu une galerie d’exposer ses œuvres. Il exposera donc… 365 illustrations.

gif dingue les visiteurs

En fait c’est que durant ce projet de 2015 je n’ai pas vraiment fait un dessin par jour. Mais par moment oui, vu que je voulais publier sur mon blog 365 créations artistiques. – Yves Paradis

Quelle discipline, quel beau modèle de persévérance ce Yves! Tout ça pour dire que mon SMA fabrique toutes sortes de petits cadeaux illustrés avec beaucoup d’affection pour ses proches. Un des cadeaux qu’il m’a offert pour Noël l’an passé prendra l’avion : la Dancing Queen, l’oeuvre du jour 340. Elle retournera en Allemagne, là où elle a été crée pour être affiché lors de l’exposition avec ses 364 autres copains. Départ de Montréal estimé au mois de novembre!

…à suivre !

Peinture en voyage No.1 – Zhao l’apportera en Chine

Zhao finit ses études universitaires en éducation. Elle fait un échange étudiant à North Bay, Ontario, Canada. Elle a passée la fin de semaine à Montréal. Je l’ai hébergé. Elle a voulu partir avec une de mes toiles, j’ai dit oui. Elle l’a mise dans sa chambre de la résidence étudiante. Une fois son échange terminé, elle m’a promis qu’elle apporterait la toile avec elle… en Chine ! Woohoo !